Espace consommateurs

Guide des vignerons bio de Rhône-Alpes Edition 2016

Guide des vignerons bio de Rhône-Alpes Edition 2016

Plus de 100 bonnes adresses, de vignerons bio et caves coopératives, qui vous ouvrent leurs portes !
Cette 5ème édition du guide des vignerons bio de Rhône-Alpes présente 113 bonnes adresses pour vous donner un aperçu de la richesse et de la diversité des vins biologiques !
Produits dans le respect de l'environnement conformément au cahier des charges, en favorisant l'expression des terroirs, les vins bio bénéficient de la richesse historique et de la diversité viticole de la région.

Avec 42 AOC et 14 IGP (Indication géographique protégée), Rhône-Alpes offre une carte des vins unique au monde, en plus d'une offre de vins biologiques variée et développée. Les vins biologiques de Rhône-Alpes sont vendus en France et à l'export. Ils sont régulièrement primés dans les concours et sont bien représentés dans les restaurants gastronomiques. Dans la région, plus de la moitié des volumes sont vinifiés en cave particulières et les vignerons bio vendent majoritairement au domaine. Les vins biologiques de Rhône-Alpes gagneraient à être mieux connus, il est toujours bon de les faire découvrir et (re)découvrir.
Sources : Observatoire de l'agriculture bio en Rhône-Alpes, Agence Bio, SudVinBio, DRAAF Rhône-Alpes.

Ce guide offre une présentation simple et pratique de chaque cave et invite à visiter les sites internet des domaines pour en savoir plus :

  • coordonnées, présentation du vignoble, année de début d'engagement en agriculture biologique ;
  • précisions : marque privée, travaille généralement en levures indigènes, développe une gamme sans sulfite ;
  • présentation des vins bio, fourchette de prix, horaires de vente à la cave, conditions d'expédition, autres points de vente.
Les textes de présentation des domaines nous ont été fournis par les vignerons et n'engagent donc qu'eux-mêmes.

 

telecharger Le guide des vignerons bio de Rhône-Alpes Edition 2016
 

Filtres de recherche :

   
 

 

Guide Corabio des Vignerons bio
de Rhône-Alpes



Cliquez sur un marqueur de la carte pour avoir plus d'informations sur le vigneron

Christophe Santos, sommelier

PREFACE

Christophe Santos, sommelier

Sommelier pendant des années aux côtés de grands chefs comme Marc Veyrat, Anne Sophie Pic ou Alain Ducasse, Christophe Santos est aujourd'hui professeur de restaurant et formateur en Sommellerie. Il est également chroniqueur radio sur France Bleu chaque semaine et vous pouvez le retrouver sur le site christophesantos.com

La vigne est une liane...

Lors de mon apprentissage de la sommellerie au Lycée Hôtelier de Tain l'Hermitage, notre professeur, Pascal Bouchet, nous expliquait dans le tout premier cours de l'année, l'importance du fameux « terroir » : Le sol, le climat, les éléments... Il nous disait, entre autre, que l'homme est au cœur de la notion de terroir : « Qu'il est bien beau d'avoir une belle parcelle de vigne, baignée par le soleil, avec une superbe exposition et un sol de grande qualité ; mais si personne ne plante la vigne, ne la taille ou encore ramasse ses raisins... le terroir n'existe pas ! »

L'homme est au cœur de la notion de terroir et c'est, bien avant la vigne, par lui que passe l'émotion, l'amour de partager et l'envie d'extraire le cœur d'un lieu ou d'un vignoble.

Le sommelier, nous disait-il, tisse le lien entre l'assiette et le verre... un conseiller garant du plaisir de ses invités et qui suscite une rencontre passionnante avec la cuisine.
Le cuisinier est un « rapporteur » de la nature... Un transformateur extraordinaire au service de la gourmandise et de l'appoint culinaire de ses convives.
Le vigneron offre, quand à lui, le lien entre la terre et le verre... Le juste entremetteur d'une relation tout aussi complexe que fascinante entre la plante et sa terre nourricière.

La vigne est une liane...

Vignerons, œnologues, sommeliers et cuisiniers... métiers d'Hommes et de cœur, ne cessent d'entretenir le lien à la terre.
Et si le bio était finalement et simplement une façon d'épurer ce lien, de le rendre plus claire, que le message passe mieux, que l'on se parle et que l'on se comprenne... Que le verre de vin porté aux lèvres transmette avec sincérité, la vérité d'un lieu, d'un homme et d'une histoire.

RHONE-ALPES, TERRE DE VIGNOBLES BIOLOGIQUES UNE DIVERSITE A (RE)DECOUVRIR

De la viticulture bio, pleine expression des terroirs...

Les vins biologiques de Rhône-Alpes bénéficient de la richesse historique et de la diversité viticole de la région. La diversité des reliefs, des sols et des expositions façonne des vignobles riches et variés à découvrir et redécouvrir. Les 525 exploitations viticoles bio représentent toutes les appellations de la région. Sur les 5 174 hectares, dont 16 % encore en conversion, les pratiques des viticulteurs bio entretiennent et améliorent la fertilité des sols, favorisent la biodiversité et préservent la qualité de l'eau et de l'air. Les sols sont vivants, les racines développées en profondeur, le terroir peut s'exprimer pleinement.

Prendre le temps du désherbage :
Le désherbage est effectué mécaniquement, grâce à des outils à dents ou à disques entre les rangs, tirés par des tracteurs ou des chevaux de traits, et des interventions délicates entre les ceps sur les rangs. Les herbicides sont interdits.

Protéger la vigne dans le respect de l'environnement :
Un maximum de prévention : travaux en vert plus fréquents pour favoriser l'aération, suppression des organes touchés, maintien d'une diversité végétale favorable aux auxiliaires (certains acariens, punaises, guêpes, bactéries) autour de la parcelle.
Des solutions respectueuses de l'environnement : utilisation de substances naturelles, végétales ou minérales, ou d'auxiliaires. Les produits utilisés en agriculture biologique restent peu de temps dans le milieu et sont respectueux de l'écosystème. Les pesticides chimiques de synthèse sont interdits. Le recours au cuivre est encore nécessaire en cas de forte pression, dans des doses plus réduites qu'en conventionnel, en attendant des alternatives issues des travaux des chercheurs et viticulteurs bio. A noter, les parcelles bio hébergent plus de biodiversité et la vie de leurs sols est plus riche.

Nourrir le sol pour nourrir la vigne :
Les composts viennent enrichir les sols, tout comme les engrais verts : trèfle incarnat, moutarde, seigle, avoine... Les fertilisants chimiques de synthèse sont interdits.

Respecter un cahier des charges précis :
L'agriculture biologique est le seul signe officiel de qualité qui garantit des pratiques respectueuses de l'environnement. Avec plus d'une visite par an complétée par des analyses, effectuées par un organisme certificateur indépendant agréé par les Pouvoirs publics, c'est le mode de production agricole le plus contrôlé.

Sources : ITAB, Chambre régionale agriculture Rhône-Alpes, Observatoire de l'agriculture bio en Rhône-Alpes, Agence bio.
Chignins tours

... à la bouteille de vin bio, fruit du savoir-faire des vignerons !

La vinification biologique est définie par la réglementation européenne depuis le 1er août 2012 et instaure des règles pour respecter le plus possible la véritable nature du produit tout en préservant la diversité et la qualité des vins :
  • Emploi de raisins exclusivement biologiques,
  • Interdiction de certaines pratiques de vinification,
  • Limitation stricte des intrants utilisables,
  • Limitation des apports en sulfites autorisés (qui reste dans tous les cas inférieure au maximum autorisé en conventionnel).

Les vins élaborés avant cette date portent la mention « vin issu de raisins de l'agriculture biologique ». Mais depuis cette date, la mention « vin biologique » est arrivé !
La marque AB, propriété du ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche, est un repère aujourd'hui facultatif. C'est le logo européen « Eurofeuille » qui permet d'identifier les produits bio.

En outre, un bon nombre de vignerons choisissent de se conformer volontairement à des chartes privées applicables au vin bio. Pour plus de précisions sur chacune de ces chartes, vous pouvez consulter leurs sites Internet :
Biodyvin - Demeter - Nature et Progrès - Bio Cohérence

Par ailleurs, des vignerons bio développent des gammes sans sulfite.
Les vins nature ou naturels, sans être définis par un cahier des charges précis, sont vinifiés seulement avec les levures indigènes, sans sulfite ajouté ou peu (jusqu'à 30 mg/l de soufre après mise en bouteille pour les rouges et effervescents et 40 pour les blancs), sans autre intrant.

AFFICHE-2017

EVENEMENTS A NE PAS MANQUER

Grand Public :

1er weekend de mars (suivi du lundi ouvert uniquement aux professionnels) Salon des Vins bio de Rhône-Alpes à Condrieu (69)

Dernier weekend d'avril : Biojoleynes, à Leynes dans le Beaujolais (69)

2ème weekend de juin : Foire bio Sud Ardèche

2ème dimanche de décembre : Foire bio de l'Ardèche Verte, à Vernosc les Annonay (07)

Professionnels :

Dernière semaine de janvier : Millésime Bio, salon mondial des vins bio, à Montpellier (34)

1er weekend de mars (suivi du lundi ouvert uniquement aux professionnels) Salon des Vins bio de Rhône-Alpes à Condrieu (69)

2ème lundi d'avril : Biojolaise à St Lager, Beaujolais (69)

19 mai 2016 : 1ères rencontres professionnelles autour du vin bio de Rhône-Alpes « Votre plus belle cuvée à déguster », avec dégustation de vins bio de Rhône-Alpes et conférence à destination de la presse et des acheteurs professionnels, à Lyon.

Juin, tous les deux ans : Expression bio lors de Vinexpo, à Bordeaux.