se_module_calendrier_90 - style=default - background=
<<   201609<20178 septembre 2017 >201710   >>201809
lun mar mer jeu ven sam dim
        1 2 /index.php/component/allevents/display/event/default/234-foire-ecobiologique-daurillac-15?Itemid=174
3
  •  Foire Ecobiologique d'Aurillac (15)
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 /index.php/component/allevents/display/event/default/233-semaine-manger-bio-et-local-cest-lideal?Itemid=174
16
  •  Semaine Manger Bio et Local, c'est l'idéal
/index.php/component/allevents/display/event/default/233-semaine-manger-bio-et-local-cest-lideal?Itemid=174
17
  •  Semaine Manger Bio et Local, c'est l'idéal
/index.php/component/allevents/display/event/default/233-semaine-manger-bio-et-local-cest-lideal?Itemid=174
18
  •  Semaine Manger Bio et Local, c'est l'idéal
/index.php/component/allevents/display/event/default/233-semaine-manger-bio-et-local-cest-lideal?Itemid=174
19
  •  Semaine Manger Bio et Local, c'est l'idéal
/index.php/component/allevents/display/listevents/2017/09/20?modid=90&Itemid=174
20
  •  Semaine Manger Bio et Local, c'est l'idéal
  •  Le réseau de la FRAB AuRA sur Tech & Bio
/index.php/component/allevents/display/listevents/2017/09/21?modid=90&Itemid=174
21
  •  Semaine Manger Bio et Local, c'est l'idéal
  •  Le réseau de la FRAB AuRA sur Tech & Bio
/index.php/component/allevents/display/event/default/233-semaine-manger-bio-et-local-cest-lideal?Itemid=174
22
  •  Semaine Manger Bio et Local, c'est l'idéal
/index.php/component/allevents/display/event/default/233-semaine-manger-bio-et-local-cest-lideal?Itemid=174
23
  •  Semaine Manger Bio et Local, c'est l'idéal
/index.php/component/allevents/display/event/default/233-semaine-manger-bio-et-local-cest-lideal?Itemid=174
24
  •  Semaine Manger Bio et Local, c'est l'idéal
25 /index.php/component/allevents/display/event/default/230-posture-methodes-et-outils-pour-accompagner-la-transition?Itemid=174
26
  •  Formation "Accompagner la transition agricole des territoires"
/index.php/component/allevents/display/event/default/230-posture-methodes-et-outils-pour-accompagner-la-transition?Itemid=174
27
  •  Formation "Accompagner la transition agricole des territoires"
28 29 30  
90201709
 
 
 
 
Espace agriculteurs
Si vous êtes agriculteur bio et que vous souhaitez mettre à jour les données de votre exploitation en ligne cliquez dans Accès à l'observatoire de l'AB

Pourquoi produire en agriculture biologique?

 

vaches-ferme

Adopter le mode de production biologique est intéressant :

  • pour l’environnement,
  • pour l’Homme (producteur et consommateur),
  • pour le bien-être animal,
  • pour l’économie des territoires (valeur ajoutée du local, nombre UTA supérieur, lien entre AB et dimension sociale...)
 
> Voir les fondements de l’agriculture biologique selon IFOAM

Les productions végétales

Les techniques de base

En agriculture biologique, la conduite des productions végétales est basée sur le maintien voire l’amélioration de la fertilité et de l’activité biologique des sols, tout en s’interdisant l’utilisation de produits chimiques de synthèse. Pour atteindre cet objectif, elle développe un certain nombre de techniques.

La rotation des cultures

Pour maintenir les terres propres en alternant cultures nettoyantes et salissantes.
Pour garder, voire améliorer la richesse des sols en utilisant des espèces enrichissantes (légumineuses).
Pour réduire la pression parasitaire et les risques de maladies.

Les travaux du sol

Ils restent généralement superficiels, pour ne pas altérer la fertilité physique, chimique et biologique des sols.
Buttage, binage, hersage activent la vie du sol, freinent l’évaporation et luttent contre les adventices.
Introduction d’engrais verts ou de plantes à enracinement profond.

La fertilisation

Elle se fait sans produit chimique de synthèse :
  • En valorisant au mieux toutes les matières organiques issues de la ferme (fumiers, compost...);
  • En associant des cultures (exemple : céréales et protéagineux);
  • Le recours à des apports complémentaires d’engrais organiques ou minéraux ne peut intervenir qu’exceptionnellement et dans les limites réglementaires.

Le désherbage

Blé
Là aussi, l’utilisation de produits chimiques de synthèse est strictement interdite. Les alternatives sont :
  • Une rotation adaptée
  • Les faux semis (qui consistent à faire germer puis herser les adventices avant le vrai semis)
  • Le désherbage mécanique (hersage, binage, sarclage, buttage) ou thermique
  • Le mulching, le paillage...

La lutte phytosanitaire

La prévention est à privilégier :
  • Choix d’espèces et de variétés appropriées, bonne date d’implantation
  • Choix de la rotation
  • Protection des ennemis naturels des ravageurs et utilisation de « plantes relais »

Mais aussi : la lutte biologique (dissémination de prédateurs), la lutte physique (travail du sol)...
Enfin, si un danger menace la production, l’agriculteur biologique est autorisé à utiliser certains produits d’origine naturelle (uniquement ceux qui figurent dans la liste positive du règlement CE 889/2008).

Les productions animales

Les techniques de base

Les productions animales doivent contribuer à l’équilibre des systèmes agricoles en assurant les besoins des végétaux en éléments nutritifs et en enrichissant les sols en matières organiques.

Deux grands principes régissent la réglementation : le lien au sol et le respect du bien-être animal.

Le lien au sol

Les productions animales
  • L’élevage hors sol est interdit
  • L’alimentation du bétail doit provenir en majorité de la ferme
  • Les effluents d’élevage doivent retourner sur les cultures
  • Le respect du bien-être animal
  • Les animaux doivent avoir accès à des espaces en plein air
  • Ils doivent disposer de suffisamment d’espace pour se déplacer et se coucher, d’air et de lumière naturelle
  • La densité d’animaux par bâtiment est limitée

La limitation des traitements allopathiques(antibiotiques, antiparasitaires...)

  • Les races sont choisies en fonction de leurs qualités de rusticité et d’adaptation.
  • La prévention (alimentation, hygiène, logement, conduite) limite les principaux risques sanitaires.
  • Les méthodes alternatives sont privilégiées (homéopathie, phytothérapie...).
  • Exceptionnellement, si les mesures préventives ou alternatives se révèlent inefficaces, le recours à des médicaments vétérinaires allopathiques chimiques de synthèse ou d’antibiotiques est toléré, sous la responsabilité d’un médecin vétérinaire.

(voir le Règlement CE 2092/91 Annexe I B 4-7 et 4-8)

Une alimentation bio

  • Les animaux doivent être nourris avec des aliments issus de l’agriculture biologique, l’incorporation d’une proportion limitée d’aliments en conversion est autorisée.
  • A titre dérogatoire, l’utilisation d’une proportion limitée d’aliments conventionnels est autorisée s’il apparaît que l’exploitant est dans l’incapacité d’obtenir des aliments exclusivement bio.
  • Les OGM sont interdits.
  • Les formules alimentaires des rations sont encadrées, l’ensilage est limité.

Et aussi :

La reproduction en élevage bio doit être fondée sur des méthodes naturelles. L’insémination artificielle est néanmoins autorisée.
Un âge minimum d’abattage (plus élevé qu’en conventionnel).

Les publications pour vous guider

 

Corabio édite le Biofuté : un guide des fabricants, distributeurs et fournisseurs agricoles bio

Le Biofuté est un guide pratique des agrofournitures bio à destination des agriculteurs de Rhône-Alpes. Il regroupe en 100 pages une liste non exhaustive des intrants et matériels répondant aux cahiers des charges de l'agriculture biologique (fertilisation, phytosanitaire, plants et semences, matériel, etc.). Un outil indispensable pour tout agriculteur bio ou en conversion.


couv biofute
 


Corabio a édité le guide : Paysan bio : un métier ! 10 vrai/faux pour ne plus avoir peur de produire bio

L’objectif du guide Paysan bio : un métier ! 10 vrai/faux pour ne plus avoir peur de produire bio est de faire tomber certaines idées reçues : « La bio, c’est laisser faire la nature » ; « En bio, le temps de travail explose » ; « La bio, ça ne marche qu’au début, grâce aux restes d’engrais chimiques » ; et l’inévitable « C’est pas la bio qui va nourrir le monde ! »… Humour et compétences techniques ont été retenus afin de rendre ce guide agréable à lire tout en étant documenté.

couvpaysanbio

telecharger > le guide

Le Biofuté est un guide pratique des agrofournitures bio à destination des agriculteurs de Rhône-Alpes. Il regroupe en 92 pages une liste non exhaustive des intrants et matériels répondant aux cahiers des charges de l'agriculture biologique (fertilisation, phytosanitaire, plants et semences, matériel, etc.). Un outil indispensable pour tout agriculteur bio ou en conversion.